Deflectron

Ref:232005
  • Etude de la déviation des électrons par un champ magnétique ou électrique
Learn more
€1,599.00 Incl. Tax
Quantity :

Data sheet Deflectron

Description

This device is particularly adapted to the electron
probe in a E electric field. It is also possible to study the conjugation of an
electric and magnetic field.DescriptionThe Ø 127 mm vacuum tube is made up of an
electron gun (filament + anode), a mica screen, and 2 plates for the electric
deflection. The mica screen is covered with a fluorescent material. It is
positionned tangentially to the electron probe and enables you to materialize
its path. The fork supporting the tube can swivel, enabling thus a rotation of
the tube, and of the electron probe, toward the magnetic field.The Ø 140 mm
coils admit a 1A intensity under 12 V (up to 1.8 A during a time period < 10
mn). Supplied with instructions.
Guarantee : 2 years (except for the tube : 1
year).

Content

1 vacuum tube Ø 127 mm composed of: 1 electron gun
(filament + anode), 1 mica screen, covered with a fluorescent
substance to show the thin beam of electrons, 1 swivelling support fork.
2 coils Ø 140 mm on support accepting a current of 1 A under 12 V (up to 1.8 A for t < 10 mn).

Other Specifications

Contents:

- 1 vacuum tube, ø
127 mm.
- 2 Helmholtz coils, ø 140 mm.
- 1 coil and tube
holder.
Supplied with adapters for 4 mm safety plugs.
1) Déviation d'une particule chargée dans un champ électrostatique uniforme.
Le dispositif ci-dessus met en évidence la déviation d'un faisceau d'électrons pénétrant dans le champ électrostatique créé entre les 2 armatures du tube. En fonction du signe de la tension qui permet de dévier le faisceau, la déviation s'effectue vers le haut ou vers le bas.
Le problème équivaut à celui du mouvement d'un projectile dans le champ de pesanteur terrestre, dans ce cas il suffit de remplacer g par E*q/m.

2) Le canon à électrons
Le problème équivaut à une chute libre sans vitesse initiale dans le champ de pesanteur uniforme. La valeur de l'accélération n'est pas g mais E*e/m.
La vitesse ve acquise par l'électron ne dépend pas de la distance entre les électrodes : ve=√(2eU/m).
En 1964, Bertozzi montre lors d'une expérience que les électrons accélérés sous la tension U=2,0.105 V ont une vitesse de 2,6.108 m/s alors que l'expression précédente donne la valeur de 4,2.108 m/s.
Ceci montre qu'aux vitesses élevées, les lois de Newton ne sont plus valables et qu'il faut tenir compte de la relativité, ce qui n'est pas le cas ici.